La pédagogie Suzuki

Témoignages

Un élève en piano

Ma mère m'a inscrite à l'école Suzuki en classe de piano à l'âge de 3 ans et demi.
J'ai adoré travailler avec Véronique pendant toutes ces années. Sa méthode de travail respectueuse et à l'écoute des enfants m'a toujours plu.
C'est une pédagogie beaucoup plus adaptée et valorisante pour l'enfant qui, sans cesse, est encouragé à progresser.
J'ai traversé l'adolescence, cette période difficile, soutenue par mon professeur et grâce à la musique. J'ai continué jusqu'à ce que la vie active m'oblige à cesser mes cours hebdomadaires. Mais cette relation profonde et unique perdure encore aujourd'hui et montre aussi à quel point la musique peut être vecteur de bien plus qu'un simple apprentissage technique, bien entourée elle peut également être vecteur de valeurs et d'échanges qui aide un enfant à grandir.

Une ancienne étudiante

de la formation

J'ai commencé le violoncelle avec la méthode Suzuki à Marseille auprès de Chantal Latil. J'avais alors 5 ans et je suis restée dans l'école jusqu'à l'âge de 18 ans. Être un jour formée professeure Suzuki était pour moi une évidence. C'est ainsi qu'après deux diplômes de pédagogie (D.E. et C.A.) j'ai enfin fait la formation Suzuki niveau 1 en 2019-2020. J'étais déjà professeure et enseignais depuis 15 ans. J'ai trouvé dans cette formation le goût de la précision, de la minutie, nécessaires lorsqu'on enseigne à des enfants très jeunes bien sûr mais aussi extrêmement efficaces avec des élèves plus âgés. Je suis allée plus loin encore dans la recherche du geste pédagogique efficace, clair et concis, ainsi que dans l'aspect ludique de l'apprentissage qui est essentiel. J'ai notamment retenu une phrase très importante prononcée par Christophe Bossuat, qui rejoint le club très "select" des phrases clés qui dirigent mon enseignement : "Il s'agit de faire en sorte que la pratique du violon / du violoncelle devienne le jeu préféré de l'enfant

Une ancienne étudiante
de la formation

La formation Suzuki m’a permis de faire connaissance avec la philosophie et la méthode de Suzuki, apprendre les méthodes en pratique, faire connaissance avec les autres professeurs en formation et avec les élèves de cette méthode. La formation a également élargi mes horizons d’une prof, d’une musicienne, d’une maman et d’un humain